Cosmétiques : votre stratégie community management en 5 minutes

J'expliquais il y a un an que l'univers des cosmétiques sur internet est un univers où les community managers ont un grand rôle à jouer.

 

Pour faire plus précis maintenant, voici quelques piliers à suivre pour batir votre stratégie réseaux sociaux dans cet univers passionnant qu'est celui des cosmétiques et de la beauté en général sur internet.

Cosmetiques community management

On va essayer de faire rapide, car dans le web même si les communautés se construisent sur la durée (et j'insiste sur ce point), les informations, leur diffusion et les réactions à ces dernières doivent être rapides.

 

=> Patience

=> Rapidité

=> Actualité

=> Réactivité

 

Si vous tombez sur cet article, c'est que vous avez probablement tapé dans google "stratégie community management cosmétiques" ou quelque chose d'avoisinant. Ou que vous êtes arrivés grâce à la force du réseau (le mien ou celui des gens qui auront gentiment partagé cet article de blog auprès du leur).

 

=> Référencement

=> Blog

=> Communication

=> Réseau

 

Pour communiquer dans l'univers des cosmétiques sur internet, voici donc quelques axes que vous devez suivre :

 

1. Référencement : ne jamais oublier que le jour où votre site de vente en ligne de cosmétiques, parfums, maquillages, etc. sera en première position sur Google, ce sera 100% des clics pour votre pomme, et ça, ça fait du bien au chiffre d'affaire ! Donc avant toute chose, on n'oublie pas de vérifier que son site est bien optimisé pour le référencement. Toute l'action qui va être développée ensuite sur les réseaux sociaux ne viendra que renforcer ce travail de fond primaire et primordial qu'est l'optimisation du référencement de son site (ceci fera éventuellement l'objet d'un autre article, du moins pour le B-A-BA à connaître, celui que je maîtrise, pas celui des pros de la chose, car référenceur, c'est un métier à part entière, moi je ne suis "que" community manager ;-)...

 

2. Un compte Facebook : le minimum légal pour votre marque. Celui-ci va vous permettre :

=> D'effectuer votre veille (on n'oublie pas d'ajouter les "mentions j'aime" à la création de sa page, puis tout au long de la vie de cette dernière, pour connaître l'actualité des autres pages de son univers, et y intervenir de temps à autre pour montrer qu'on existe)

=> D'animer votre communauté (et de vendre vos produits au bout du compte) : pour cela, il vous faut des fans. Il existe différentes manières de recruter des fans Facebook : envoyer une newsletter à son carnet d'adresses si on en a déjà un, ajouter un bouton Facebook sur son site, organiser un concours, et utiliser le très efficace système de publicités Facebook (ceci fera l'objet d'un article très prochainement), communiquer sur l'existence de sa page sur différents réseaux, etc.

 

3. Un compte Twitter : un allié utile pour faire sa veille sur l'univers des #cosmétiques, de la #beauté, de la #mode, du #luxe sur internet. Vous ajouterez ainsi les personnes qui twittent dans ce domaine, blogueuses, journalistes, etc. et les organiserez sous forme de listes éventuellement, et suivrez le flux de tweets marqués avec ces hashtags-là notamment. Vous partagerez vous-même des informations sur ce compte, liées à votre marque mais aussi à l'univers général dans lequel vous gravitez, pour obtenir crédibilité et intérêt de vos followers (ne parler que de soi finit par être lassant à la longue, surtout sur Twitter...).

 

4. Pinterest et Instagram sont fortement conseillés également de nos jours dans le monde de la mode et des cosmétiques sur internet car ce sont des univers très visuels et le coeur d'action de ces réseaux sociaux spécifiques, c'est l'image ! Donc si vous pouvez, foncez vous y créer une présence pour votre marque !

 

5. Google + ? : comme vous voulez, mais personnellement je n'en suis pas convaincue. Mieux vaut se concentrer sur quelques réseaux et le faire bien (d'autant que la règle d'or de la diversification des contenus postés sur chaque réseau social persiste !), plutôt que de s'éparpiller un peu partout et de le faire mal (n'être pas capable d'actualiser tous ses contenus tous les jours par exemple)...

 

6. Hellocoton : Si vous avez un blog et que ses contenus sont assez "universels" pour intéresser tout le monde, foncez vous inscrire sur ce réseau social où vous rencontrerez tout un tas de blogueuses mode et beauté toutes plus sympathiques les unes que les autres ! Si votre blog ne parle que de votre marque et que celle-ci n'est pas encore très très connue, mieux vaut vous contenter pour le moment de vous inscrire sur le réseau, sans y enregistrer pour autant le flux RSS de votre blog de marque. Ce sera pour vous un formidable moyen de faire votre veille et de scruter au plus près l'univers des blogueuses mode & beauté, le plus frais, le plus actuel, le plus vivant, et bien sûr de communiquer avec elles. 

 

7. Les blogueuses beauté : j'ai écrit dans un précédent article à quel point elles sont importantes pour le monde des cosmétiques sur internet, je ne m'étalerai donc pas à nouveau sur la question. Mais communiquer sur vos produits avec elles directement est un bon moyen de se faire connaître. Bien sûr, toutes n'ont pas le même réseau, et toutes n'ont pas la même qualité de blog, mais pour démarrer votre activité, vous trouverez facilement des top 10 ou top 100 des meilleures blogueuses beauté du moment sur internet, et très vite, vous devriez même être directement contacté par ces dynamiques rédactrices qui se proposent de tester vos produits et d'en écrire un article en échange. Un rapide tour d'horizon de la taille de leur réseau, de l'apparence de leur blog et de leur potentiel sympathie devrait vite vous permettre de vous faire une idée et d'accepter ou non leur proposition de partenariat. Mais que vous acceptiez ou non leur proposition, la gentillesse reste de mise : une "petite" blogueuse peut être bien plus influente qu'elle n'en a l'air, notamment car elle est souvent très active sur les réseaux sociaux et il serait malheureux de ternir votre e-reputation pour un mail un peu maladroit... On reste donc aimable et à l'écoute en toute circonstance, et on prend la peine de répondre aux mails, même si on en reçoit 500 par jours !

 

8. Un blog sur votre site mis à jour régulièrement (1 fois par semaine en moyenne si vous pouvez) aidera au référencement de votre site (voir plus haut) en ce que les contenus frais et actuels sont très prisés de Google, notamment depuis la fameuse mise à jour Panda de 2011 (maintenant on est passés à Google Penguin au fait. Petit récapitulatif des dernières mises à jour Google ici). Un blog aidera bien sûr à fédérer une communauté autour de votre site, et une communauté qui vous sera propre (et non celle de Facebook, Twitter ou autre...).

 

Voilà grosso modo pour ce rapide tour d'horizon des bonnes pratiques en matière de mode et cosmétiques sur les réseaux sociaux. Bien sûr, il ne s'agit là que des "fondations de votre maison web", chaque pilier demandant maintenant des développements détaillés. Si j'en trouve le temps, j'essaierai d'alimenter plus régulièrement mon blog des expériences amassées jusqu'à présent auprès des différentes marques de cosmétiques pour lesquelles j'ai pu travailler en tant que community manager freelance depuis ces deux dernières années... Stay in touch ! ;-)

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Guillaume Dardier (lundi, 15 avril 2013 12:25)

    Bonjour Amélie,
    A propos G+, ton propos est juste. Toutefois, si on s'intéresse au seo, qui est le 1er point que tu développes, il me semble dommage de ne pas aller au moins y faire un petit tour, même si on n'y est que peu actif (cf GG authorship, GG publisher, etc)

  • #2

    Amélie Broutin (mardi, 16 avril 2013 11:48)

    Oui Guillaume, je ne peux qu'admettre que tu as raison sur Google+....