De l'instabilité de l'outil Facebook pour le Community Manager

Cet article sera mon petit coup de gueule du jour : Facebook, quand on est Community Manager Freelance, c'est super, il faut bien le dire, c'est notre outil de travail numéro un, notre terrain de jeu privilégié, notre domaine d'expertise, notre meilleur ami. Ou presque. Oui, car c'est sans compter les changements permanents qu'introduit la firme de Palo Alto dans son système et qui nous fait danser, jongler, sauter, ramper tels de joyeux bouffons en permanence entre ses nouveautés.

bouffon facebook

Cela ne vous est jamais arrivé, lors d'un rendez-vous client de vous sentir un peu bête l'espace d'un instant parce que vous ne trouvez plus cette fonction que vous connaissiez pourtant si bien mais qui comme par hasard le jour du rendez-vous a disparu ou n'existe simplement pas car il se trouve que toutes les pages n'en sont pas dotées ou seulement celles qui remplissent certaines conditions ? Je pense par exemple au nouveau bouton magique "promouvoir" (ou "Promote" pour ceux qui utilisent Facebook en anglais) qui apparaît sous les publications de certaines pages Facebook seulement (en réalité uniquement sur les pages qui comptent entre 400 et 100.000 fans), je pense encore à la manière de bidouiller l'identité de celui qui commente ou like les publications des pages dont vous êtes administrateur (pour commenter en tant que vous-même et non pas en tant que la page fan elle-même, voyez ?). La fonction a un beau jour quitté l'interface des "paramètres" pour venir se loger au premier plan de la page. Bon. Why not. Fallait juste le voir. Je pense aussi à la possibilité que vous aviez, avant - il n'y a pas si longtemps - de lancer une campagne de pub Facebook renvoyant directement vers une application de concours de votre page, et qui elle pour le coup, s'est bel et bien fait la malle : impossible, donc, de faire la promotion directe d'un concours via l'outil de campagne de Facebook, désormais il faut passer par une campagne sur une publication comportant le lien vers votre application de concours. Ce qui complique un peu les choses, mais que voulez-vous, de toute façon on ne nous demande pas notre avis, hein.

 

La seule solution, pour nous autres, pauvres bouffons du roi des réseaux sociaux, c'est bien d'être hyper attentifs, de lire tous les articles de blog qui sortent sur les nouveautés Facebook, ou de suivre la page Facebook Marketing officielle, et encore, si les intendants du royal outil lui-même y pensent ou y sont autorisés, car on ne compte plus les petites évolutions qui sont simplement tues : démerdez-vous alors pour remarquer que telle ou telle fonction a disparu (les entreprises du web ayant souvent cette propension à taire simplement les disparitions de fonctions, préférant se vanter des apparitions), ou qu'elle a juste été déplacée. Alors apprenez à aiguiser vos yeux de renard quand vous êtes devant l'écran d'ordinateur de votre client ou devant une salle d'adultes à qui vous êtes en train d'expliquer les réseaux sociaux pour vite vite repérer où la petite coquine s'est cachée, et ne rien faire paraître de votre étonnement ("mais elle est passée où la s*** ?.... euh...bon avant il y avait une fonction qui.... ah mais si voilà, c'est ici !.."), ce qui compromettrait un peu votre professionnalisme, on est bien d'accord.

 

Donc je vous le demande : quels autres professionnels sont-ils contraints comme nous de travailler avec un outil de travail aussi instable ? Aucun. Il n'y a que nous, pauvres community managers. Imaginez donc que les constructeurs d'engins de chantier décident de changer la position des manettes toutes les semaines, ou que les fabricants d'outils chirurgicaux s'amusent à changer les couleurs d'emballage de leurs bistouris régulièrement (et sans prévenir personne bien-sûr), vous imaginez le bordel ? Heureusement, que Facebook n'est pas un outil dangereux. Oui enfin a priori. C'est "juste" le compte en banque de vos clients (ou le vôtre) et son e-reputation (et la vôtre) qui est en jeu. C'est déjà pas mal je trouve.

 

Bref voilà. Si vous avez d'autres exemples de changements qui vous ont ainsi surpris mesquinement, n'hésitez pas à vous lâcher dans les commentaires, je suis sûre que la liste est longue !

 

Sinon bon dimanche à tous ! ;-)

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Gregory (dimanche, 23 septembre 2012 13:44)

    T'inquiètes pas va !

    Tu n'es pas seule, nous on à la même chose avec Google qui nous rend fous, il nous fait également danser, jongler, sauter, ramper tels de joyeux bouffons en permanence entre ses nouveautés.

  • #2

    Amélie Broutin (dimanche, 23 septembre 2012 13:55)

    Oui Google c'est pas mieux !... Mais qu'ont-ils donc dans le web à tout devoir changer tout le temps ?

  • #3

    valerie Thuillier (jeudi, 27 septembre 2012 10:23)

    Hi hi j'adore ton article :-)
    Perso je suis comme les autres CM, forcément tributaire des nombreux changements sur Facebook :-) Mais en fait je vais avouer que ces changements font que la fonction n'est et ne sera jamais monotone ! On doit se tenir en veille quotidiennement, et je trouve cela motivant, on ne tombera jamais dans la routine...Quand je maitrise bien un outils ou une application, j'ai envie d'en découvrir une autre...Pour moi en fait cela fait partie en tant que community manager de notre capacité à nous adapter et à rebondir ! Non ?
    Valérie

  • #4

    josaction (samedi, 03 novembre 2012 20:22)

    Cet article est tout à fait excellent et tellement vrai, hélas!! Et c'est vrai que moi aussi je me suis sentie toute bête devant une appli qui n'existe plus ou ailleurs...pénible mais on fait avec. Cela oblige à être très, très vigilant!...à faire beaucoup, mais alors beaucoup de veille!!
    Encore bravo pour votre article, en plus bien écrit avec beaucoup d'humour.

  • #5

    Amélie Broutin (dimanche, 04 novembre 2012 13:20)

    Merci ! :)