Comment devenir community manager freelance en 10 points

L’heure est grave les amis. Il faut que je vous parle. Voilà, ça va faire 4 ans que je suis community manager freelance. Bon, je vous avouerais que dans la vie de tous les jours, la plupart des gens ne savent toujours pas ce que c’est, et que je passe en moyenne 8 à 12 minutes à leur décrire mon métier.

Ce que je ne ferai pas ici puisque si vous êtes tombé sur cet article c’est que :

1/ Soit vous me connaissez et vous avez dû finir par comprendre ce que je fais depuis le temps (enfin j’espère ! ^^)

2/ Soit vous avez fait une recherche sur Google parce que vous vous dites que bosser tranquillou de chez soi sur Facebook, c’est cool et que ça vous dirait bien, et que vous êtes tombé sur mon blog et que vous m’avez peut-être écrit le 212ème mail en 4 ans pour me demander comment on fait pour devenir community manager freelance et que ce jour-là j’ai été sympa et je vous ai renvoyé poliment vers cet article.

Bref. Oui, je suis dans le partage. Des connaissances. Je suis dans l’entraide. J’essaie de faire bosser les gens quand je peux. Je suis humaine. J’aime l’être et j’aimerais le rester. MAIS. Je suis débordée. Et je n’ai pas le temps de jouer les professeurs par mail tout le temps surtout pour des personnes qui, même avec la plus grande gentillesse du monde me disent « chérie, j’adooore ce que tu fais et j’aimerais prendre ta place, tu veux bien te pousser un peu (mais en vidant un peu ton sac à dos avant de tomber steuplay parce que j’ai la dalle moi aussi) ». Bref. On n’est pas là pour militer. On est là pour donner des infos. Alors, voilà le contenu de mon sac à dos :


1/ Ouvrez un blog. Bloguez sur le sujet qui vous tient à coeur. Soyez cohérent dans votre ligne éditoriale.

2/ Ouvrez un compte Twitter et tweetez. Tous les jours. Quoi ? Des choses qui concernent votre spécialité. Et lisez des trucs qui vous intéresse. Interagissez, etc.

3/ Ouvrez une page Facebook ou faites-le pour un ami, un voisin, un proche. Pour savoir comment l’administrer, mettez les mains dans le cambouis. Voyez ce qui marche et ce qui ne marche pas en terme de publications. Essayez de comprendre qui vous lit, qui vous suit, et de leur servir ce qu’ils aiment.

4/ Pour devenir un expert de toutes les subtilités webmarketing par réseau social etc., tenez-vous tous les jours au courant des dernières fonctionnalités, etc. en faisant votre veille, lisez les blogs spécialisés sur la question etc.

5/ Ouvrez des comptes sur tous les autres réseaux sociaux et soyez-y actifs le plus souvent possible : Instagram, Pinterest, Google+, YouTube et les autres.

6/ Ouvrez les vannes de votre humanité et de votre créativité : à qui vous adressez-vous et comment leur plaire ? Pensez contenu. Photos. Textes. Vidéos. Tout en respectant les codes de la marque pour laquelle vous bossez bien sûr. C’est un peu de la pub en fait. Mais déguisée sous des couvertures de la Croix Rouge : humaines et peu chères, mais qui fonctionnent bien.

7/ Allez vous inscrire en tant qu’auto-entrepreneur. Pour le code APE, c’est un casse-tête que j’avais essayé de résoudre il y a longtemps mais finalement mettez le code que vous voulez et qui ressemble à quelque chose dans la communication, cela fera très bien l’affaire, car en 2015 les administrations françaises ne savent toujours pas ce qu'est un community manager. Mais tant pis pour elles.

8/ Allez mettre à jour votre profil Linkedin. Pensez à participer sur les groupes qui vont bien aussi, sur Twitter et partout où ça parle de community management, vous entrerez ainsi sympathiquement dans le club et on sera ravis de vous y recevoir :-)

9/ Pour les tarifs, il y a des blogs qui donnent des fourchettes assez vraies je trouve.

10/ Pour trouver des clients après, ben je dirais le réseau, le référencement, la veille. La chance. La qualité. Je ne sais pas. Un peu un mix de tout ça. Mais une chose est sûre : il y a de belles choses à faire encore sur le web à mon avis, donc bonne chance à vous et à bientôt ! :-)


 

PS : ah oui un petit 11ème : faites gaffe à votre orthographe les z’amis ! Si vous êtes nul en la matière, lisez. Je sais, ça fait vieux jeu de dire ça, mais c’est tellement vrai (et c’est tellement bien la lecture, non ? :-)

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Marine (jeudi, 19 février 2015 20:57)

    Haha j'ai beaucoup aimé le "vide ton sac avant de tomber", c'est vrai que c'est souvent un peu ça ^^

  • #2

    Margarida (vendredi, 20 février 2015 09:28)

    J'ai aimé aussi lire ton article, surtout parce que je veux bien croire qu'au bout d'un moment, tu dois te dire que tu n'es pas une "ong" et que tu ne peux pas répondre à tout le monde. C'est vrai que maintenant, c'est tellement facile de communiquer, que les gens "osent" tout. C'est normal, il faut que chacun trouve sa place mais bon...

    Dis-toi qu'au moins comme ça, tu l'as vidé ton sac et tu pourras faire des réponses automatiques en renvoyant ce lien aux gens qui demandent des renseignements.

    Moi, je vais faire un jour pareil avec les gens qui veulent faire du tourisme sur "mon" île... je vais vider le sac :-) ! Ou alors vais demander une comm à l'office de tourisme !

    Bisettes,

  • #3

    Clément (lundi, 02 novembre 2015 23:15)

    Merci pour cet article qui met les bases au clair :)

  • #4

    celine (lundi, 02 mai 2016 07:23)

    sympa cet article ;)

  • #5

    Easy Partner (mardi, 07 juin 2016 17:10)

    Bonjour,


    Easy Partner a réalisé une infographie indiquant les informations utiles et nécessaires pour devenir Freelance : plafond de chiffres d’affaires, taux de charges et procédure administrative. L’infographie ainsi que tous les détails sont disponibles ici :

    http://www.easypartner.fr/blog_devenir-freelance-:-proc%C3%A9dures,-charges,-obligations_62_1

  • #6

    Hélène (jeudi, 20 octobre 2016 00:50)

    Merci pour ces conseils !
    Il y a une faute d'orthographe dans ton article qui va à l'encontre de l'article 11 par contre :D
    Bonne continuation

  • #7

    Amelie (jeudi, 20 octobre 2016 10:33)

    Hello Hélène,
    ah ? Où donc ? ça m'intéresse :)

  • #8

    Julie (dimanche, 15 janvier 2017 22:42)

    Merciiii, merci merci merci !
    (j'espère ne pas avoir fait de fautes d'orthographe)

  • #9

    Wildjoy (jeudi, 16 mars 2017 13:05)

    Merci pour cet article très sympa ! :)

  • #10

    Amara (mercredi, 24 mai 2017 13:40)

    Merci pour ce mode opétatoire,clair , net et précis