Sur les pas de Paule Danjou : Chapitre 4

Surprise suite à la publication du 3ème chapitre de l’enquête sur Paule Danjou : la découverte, grâce à Bénédicte Mallet, journaliste à la République des Pyrénées, d’une véritable mine d’or au sujet de l’artiste paloise, j’ai nommé les archives de la République des Pyrénées !

Je ne le savais pas jusqu’à la semaine dernière, mais un merveilleux petit génie a eu l’idée (et la patience !) de numériser 75 ans du journal local préféré des palois (ce qui fait quoi… 27 375 journaux quotidiens ?? x le nombre de pages de chacun, soit 273 750 pages scannées ou quelque chose comme ça ? Mazette), bon enfin, travail de dingue s’il en est, et parfaitement fabuleux pour l'individu numérisé du XXIème siècle que je suis.

 

Et donc, tenez-vous bien, quand on tape « Paule Danjou » dans la barre de recherche, on trouve pas moins de 33 résultats ! J’ai téléchargé 20 pages jusqu’à présent, et pour l’instant une chose est sûre : Paule était une artiste peintre-graveur très active dans le milieu artistique palois pendant près de 40 ans, de 1956 à sa mort en 1993, et même jusqu’en 1997… Et puis la flamme s’éteint.

 

En effet, on apprend par exemple avec ces précieuses coupures de journaux, qu'elle a exposé chaque année entre 1982 et 1986 à l’exposition de printemps de la Société des Amis des Arts (association fondée, de manière amusante, par mon ancêtre Charles Le Coeur en 1863), ainsi que dans des galeries (Atelier-Galerie de Jean-Claude Lapier en 1978, Galerie Ancelli en 1979), qu’elle a eu une exposition personnelle en 1991 dans la salle Nouste Henric qui n’existe plus aujourd’hui mais dont on peut toujours deviner l’écriteau en passant place de la Monnaie, et les commentaires des journalistes au sujet de ses oeuvres étaient toujours assez positifs. Par exemple en 1956 : "Paule DANJOU expose un portrait, un seul, et c'est dommage. Sujet strict ; un visage grave de femme. Sa toile dénote une technique parfaite du dessin et l'absence volontaire d'effet rend encore plus émouvante l’interprétation ». En 1957 à l’occasion du Salon de Pau : « Paule Danjou expose une étude où se manifestent de belles qualités artistiques ». En 1959 : «Paule Danjou, aux oeuvres pleines de charme avec beaucoup de caractère et de métier ». En 1967 : "Dans l'atelier de Madame Danjou, la diversité est l’expression même d'une grande liberté de travail dans le sens du tempérament de chacun, sans influence. Les différentes techniques dans le dessin, lavis, gouaches, peintures, sont traités avec goût et fermeté ».

 

De l’article paru à l’occasion de son exposition personnelle de 1991, on apprend : "De Paule Danjou nous connaissons l'art subtil, jusqu'ici livré à notre admiration à petites doses seulement. Pour la première fois, un important lot de ses peintures, aquarelles et pastels fera l'objet d'une exposition particulière du 7 au 19 octobre prochain. Le public aura ainsi le privilège d'apprécier l'ensemble de l'oeuvre de cette grande artiste paloise dont la vie entière est dédiée à l'expression d'une beauté à la fois spontanée et mesurée, qui laisse aussi des traces importantes auprès de ceux qui ont bénéficié de son enseignement. »

 

À sa mort en Septembre 1993, son amie sculpteur Marounia de la Serve fait paraître dans le journal un texte en sa mémoire :

 

 

 

« ...Une artiste complète que nous honorerons le mieux en suivant ses traces. »

 

Il y a 27 ans que son amie écrivait ces lignes… Je ne connais ni l’une ni l’autre, mais sur les pas de l’une je suis en train de marcher malgré moi… Juste parce qu’elle a « oublié » un tableau chez moi avant de mourir… Et peut-être parce que son âme y est finalement un peu restée… Comme je l’avais découvert un peu plus tôt dans mon enquête, la toute petite chambre dans laquelle je dormais était son atelier, et également le lieu où elle avait dressé un autel en la mémoire de son petit garçon défunt, avec qui elle essayait de dialoguer après sa mort, m’a-t-on dit un jour…

 

Une des coupures de journaux m’apprend d’ailleurs que ce garçon s’appelait Jean-Pierre, et qu’il est mort en 1966, à l’âge de 19 ans « aux armées… ».

 

Je ne sais pas si 1966 marque un tournant dans l’art de Paule Danjou, cela fera peut-être l’objet d’un prochain chapitre si quelques aimables internautes un peu loufoques comme moi tombent sur cet article au détour d’une balade sur le web et me font la gentillesse de partager avec moi par email un peu des oeuvres qu’ils possèdent d’elle…Mais déjà, je serais tentée de dire que ses gravures des années 1970 démontrent une certaine tristesse, pour ne pas dire une vraie mélancolie…

 

En 1997, une exposition organisée par "l’Art pour l’Art", l’association fondée dans les années 60 par Paule et son amie sculpteur Marounia de La Serve, eut lieu au Pavillon des Arts. Après cette date, plus aucune parution ne mentionne Paule Danjou. Quatre ans. Voilà donc le temps de survie de l'âme d’une artiste qui pourtant était une figure bien connue du Pau artiste pendant près de quarante ans. 

 

"Qui ne connait pas Paule Danjou ?"  

 

Et bien près de 30 ans plus tard, peut-être que finalement on la connaîtra aussi.

 

Ce que j’aimerais trouver maintenant, c’est une photo d’elle. Elle était, selon Marounia de la Serve, une femme « à la silhouette fine et distinguée"… Malheureusement dans les vingt coupures de journaux que j’ai épluchées jusqu’à présent, les photos ne montraient qu’André Labarrère et autres bonhommes gras du paysage politique de l’époque. Quel dommage. Mais il me reste encore 13 coupures à découvrir…qui sait ce qui m’attend encore…

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    ZimazesCréoles (dimanche, 04 octobre 2020 23:10)

    Ai sous les yeux une peinture (début du XXème siècle, très probablement) représentant le port de Saint-Tropez, signée danjou. Photos recto/verso à vous faire éventuellement parvenir, si d'accord?. Bien cordialement. Philippe

  • #2

    Amélie (vendredi, 09 octobre 2020 14:45)

    Bonjour Philippe,
    oui avec plaisir ! Pouvez-vous m'envoyer une copie par email svp ? (info @ amelie-broutin.com)
    Merci ! A bientôt par email ;-)